Aller en haut
Aller en bas

[Intrigue 1] Une prière pour la paix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Magnolia Vincent
Boucle de St Amans
Boucle de St Amans
avatar

Messages : 41
Points particuliers : 23

MessageSujet: [Intrigue 1] Une prière pour la paix. Lun 5 Mar - 18:47

C’est une prière pour la paixIntrigue 1

Magnolia relisait pour la elle ne savait plus combien de fois Jane Eyre. Pourtant elle repassait encore et encore sur la même ligne sans vraiment la lire. La brunette était soucieuse... Elle aurait aimé avoir le caractère indomptable du personnage de son roman, car pendant que les autres murmuraient leurs inquiétudes à propos d’un homme qui se promènerait dans la boucle, elle, elle n’arrivait pas à s’empêcher de se préoccuper surtout de son propre confort. De penser à elle quoi.

Ce n’était pas qu’elle se moquât des autres habitants de la boucle, elle aimait bien quand ils s’amusaient ensemble et toutes les journées – même si elles se ressemblaient un peu toutes – qu’ils passaient côté à côte, se serrant les coudes entre particuliers. Sauf qu’elle avait une peur panique d’un nouveau changement dans sa vie – bien que le dernier remontât à plusieurs années – donc elle souffrait devant son livre qu’elle lisait sans vraiment en comprendre les lignes, ce qui n’était pas très important vu qu’elle connaissait par cœur le roman. Elle se demandait si on le faisait encore étudier dans les écoles ou si la littérature anglaise du XIXème siècle était totalement passée de mode. A l’extérieur de la boucle, le monde avait changé. Et pas eux. Et cela lui convenait parfaitement. Elle voulait que rien ne trouble jamais leur vie, sauf peut-être avec de nouveaux arrivants parce que cela faisait de nouvelles personnes à découvrir.

Prenant son chapelet, elle entre ses doigts, elle l’enroula dans sa paume d’un air distrait et décida d’aller à l’extérieur pour aller faire une petite prière. Elle n’avait beau pas être une croyante extrêmement fervente, elle n’avait jamais réussi totalement à se défaire de sa culture religieuse d’un autre temps pour ceux qui étaient arrivés plus récemment dans la boucle. Elle alla près d’un arbre du jardin d’hiver pour se mettre à genoux (n’était-ce pas bizarre d’avoir conservé ce nom de « jardin d’hiver » dans un endroit où c’était toujours l’été ? On devrait le renommer le jardin d’été, non?). Elle se recueillit dans le silence, jusqu’à ce qu’elle comprenne qu’elle n’était pas seule à cause d’un bruit. Elle se tourna, un peu trop brusque peut-être (avec toutes ces histoires d’intrusion en même temps…) et réalisa que ce n’était que Marc, leur plus récent arrivé. « Oh, salut Marc ! Ça va ? »

Elle garda son chapelet dans sa main mais elle mit l’autre par dessus, pas vraiment dans le dessein de le cacher, mais disons que la spiritualité était quelque chose de personnel. Comme elle pensait être seule, elle n’avait pas pris ses lunettes, elle évita donc de regarder Marc directement pour ne pas l’hypnotiser. « Je cherchais un peu de calme ici, et toi ? » Il devait encore avoir du mal à s’habituer à la vie au milieu des particuliers, elle, elle avait eu du mal au départ après tout. Ce n’était pas facile de tout abandonner du jour au lendemain, amis, famille, vie, projet même. Il n’y avait pas d’avenir dans une boucle, pas au sens commun, c’était bien pour cela qu’on les nommait des « particuliers », ils n’étaient pas tout le monde, pour le meilleur et pour le pire.

{532}

2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Bretodeau
Boucle de St Amans
Boucle de St Amans
avatar

Messages : 361
Points particuliers : 108

MessageSujet: Re: [Intrigue 1] Une prière pour la paix. Mar 13 Mar - 8:15


Ce matin-là, Marc essayait de voir le verre à moitié plein (dans son cas il était 'plein' au 1/10ème, depuis la mort de ses parents) et donc ne pas penser à ce qu'avait vu David la veille, dans la journée : un homme avec un ciré noir qui n'avait rien à faire près du lac. Il ne voulait pas se miner le moral de bon matin, déjà que c'était Jean - le particulier qu'il aimait le moins -  qui prenait les rênes de la maison en l'absence de l'Ombrune et qui annonçait le programme dès le petit-déjeuner.Ça aussi, ça avait de quoi franchement vous filer le cafard. Tout le monde semblait plus ou moins bien se faire au despotisme et à l'absence de bonne humeur de Jean Mercier à l'absence de leur Ombrune.
Cette longue absence était d'ailleurs quelque chose d'assez unique, lui avait expliqué Joël : à l'inverse des autres Ombrunes bloquées dans leur boucles temporelles à cause du renouvellement des 24h, Inès Pomarine s'absentait souvent pendant plusieurs jours, pour diverses raisons. Un fait unique dans le monde particulier, avait cru comprendre Marc, puisque si la boucle n'était pas renouvelée par l'Ombrune, elle se brisait, et laissait gentiment tout ce beau monde évoluer en 1952.

Ainsi, grâce à David de Soyres, la boucle de St Amans était particulièrement exceptionnelle. Les pouvoirs du 'jeune' particulier lui permettaient de créer un Ecrit - comme il les appelait - une projection mentale temporaire, en somme, capable de recréer en tout point les particularités physique et magique de l'Ombrune. Ainsi à minuit, même quand la vraie Inès Pomarine était à l'autre bout du pays, la création magique de David – clone parfait de la vraie Ombrune – renouvelait la boucle temporelle à sa place. David créait donc le seul tour de passe-passe suffisamment puissant pour leurrer la nature elle-même (son pouvoir d'Ecriture étant très puissant, seule la durée limitait son pouvoir). Ainsi, Inès Pomarine pouvait secourir des particuliers qui habitaient loin, très loin, des particuliers à plus de 24h de St Amans.

C'était pendant ces temps là que le château était géré par Jean, le plus ancien particulier d'Inès. Un garçon (ou monsieur, du coup ?) que Marc n'aimait pas des masses : il détestait son pouvoir de télépathie et détestait qu'on puisse lire en lui comme dans un livre ouvert ; ce qui était dans sa tête était à lui, merci bien. Et Jean n'avait pas toujours la décence de respecter ça.Jean n'avait de toute manière pas besoin de faire grand chose de plus pour plomber l'ambiance : il se fichait comme de l'an 40 que David ait vu quelqu'un prêt du lac, prétextant que personne ne pouvait entrer dans la boucle et que cet argument seul mettait fin au débat. Ainsi, Marc, David, Annie et Martine avaient décidé d'un commun accord d'assassiner Jean de ne plus rien lui dire. Qu'on les prenne pour des idiots énervait encore plus Marc, il n'avait qu'une hâte c'était qu'Inès rentre dans la boucle pour tout leur raconter. Elle au moins, elle les croirait.

Loin des soucis de la veille, le petit garçon passa par la bibliothèque pour choisir un livre et décida d'aller le lire dans le jardin d'hiver, attenant à la salle à manger à ne pas confondre avec le jardin botanique, donc. C'est là qu'il constata que quelqu'un était déjà là : c'était Magnolia, alias Olia, comme tous l'appelaient ici.

- Coucou. Oui et toi ?

Il lui adressa un sourire amical et s'assit dans un des canapés de la pseudo-véranda. Ici, on avait les avantage de l'intérieur, avec les avantages de l'extérieur : il faisait bon, pas de courant d'air et beaucoup de lumière.

- Je peux rester, je ne te dérange pas ? Je voulais juste lire un livre.

Et des livres, Dieu sait qu'il y'en avait, dans la bibliothèque ! Marc en avait déjà lu quelques un mais ne s'était pas encore aventuré à lire les contes de particuliers, le fameux livre que Martine lui martelait de lire depuis des semaines. Il avait encore quelques informations à digérer sur le monde dans lequel il vivait, pour le reste, on verrait plus tard. Il se disait même qu'à l'occasion, quand l'envie lui en prendrait, il pourrait refaire la lecture du célèbre conte (une Bible chez les particuliers, avait-il cru comprendre) à Denis, qui le lui avait demandé. Être aveugle était décidément le pire handicap du monde, pour Marc. Lui faire la lecture était donc la moindre des choses qu'il pouvait faire.
(754)

_________
Topic compté le 30/03/18

_________________

MARC


Dernière édition par Marc Bretodeau le Lun 7 Mai - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnolia Vincent
Boucle de St Amans
Boucle de St Amans
avatar

Messages : 41
Points particuliers : 23

MessageSujet: Re: [Intrigue 1] Une prière pour la paix. Lun 7 Mai - 17:11

C’est une prière pour la paixIntrigue 1

Olia adressait un fin sourire au nouveau venu. Toutefois, elle évitait soigneusement de le regarder, surtout avec insistance, parce qu’elle préférait ne pas l’hypnotiser. Elle regrettait l’absence de ses lunettes car, avec elle, elle aurait pu avoir l’air plus « normale » dans sa manière de converser. « Oui, ça va. » Commença-t-elle avant d’ajouter avec une légère moue « Je priais. » Et elle enleva sa main qui cachait le chapelet enroulé dans sa main. « Mais tu ne me déranges pas, j’avais terminé de toute façon. Et puis, je prie plus pour la forme, ce n’est pas comme si j’avais des choses spécifiques à Lui dire. » Elle haussa les épaules avant de s’intéresser au motif de la présence de son camarade. Elle ne le connaissait pas encore très bien mais s’il aimait lire, c’était déjà quelque chose qu’ils avaient en commun, même si Olia avait parfois envie d’un peu de nouveauté… c’était un peu le problème quand on était dans une boucle… au moins étaient-ils en sécurité. Encore qu’en ce moment, avec l’absence d’Inès, elle n’était pas tout à fait rassurer.

« Qu’est-ce que tu es venu lire, alors ? » demanda-t-elle non sans curiosité, le regard toujours baissé afin de ne pas provoquer d’accident. Elle enviait les pouvoirs moins encombrants pour bavarder, comme la vitesse de Marc tiens ! Si le monde dehors avait été moins dangereux, peut-être qu’il aurait pu continuer à avoir une vie normale avec un tel pouvoir. Alors que Magnolia devait continuer à vivre parmi les siens, de façon à ne pas provoquer de catastrophe. Elle ne se rendait pas toujours compte de suite qu’elle avait mis quelqu’un sous son contrôle et une seule parole malheureuse pouvait amener un accident. Cette idée lui fit réprimer un frisson en dépit du beau temps persistant.

« Tu t’intègres bien ici ? Ce n’est pas toujours facile au début... » Elle se souvenait de ses propres premières semaines. Vivre éternellement la même journée lui avait paru alors être un véritable cauchemar. Maintenant, elle était habituée, et puis elle avait des amis parmi les autres particuliers. Cela lui évitait de déprimer inutilement… Avoir des amis était toujours très réconfortant lors des périodes de doute. Marc s’en ferait sûrement, si ce n’était pas déjà le cas. Elle n’avait fait tellement attention aux personnes avec qui il avait discuté depuis le jour de son arrivée, se tenant volontairement à l’écart pour lui laisser du temps : loin d’elle l’idée de le brusquer.

{414}
2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Intrigue 1] Une prière pour la paix.

Revenir en haut Aller en bas
[Intrigue 1] Une prière pour la paix.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants Particuliers :: St Amans Valtoret - 8 août 1952 :: Le château :: Le jardin d'hiver-
Sauter vers: