Aller en haut
Aller en bas

Cyrielle Pacot { Téléportation }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Cyrielle Pacot
Boucle de St Amans
Boucle de St Amans
avatar

Messages : 24

MessageSujet: Cyrielle Pacot { Téléportation } Dim 26 Nov - 22:29


Cyrielle Adèle Pacot

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Pacot
Prénom : Cyrielle Adèle
Ville de naissance : Auch
Date de naissance : 14 juillet 2001
Résident de la boucle : Oui
Si [OUI], depuis : 14 février 2007
Si [OUI], âge physique : 6 ans
Si [OUI], âge réel : 16 ans
Célébrité : Nikola Szafeczka

Particularité
Tu as le don de téléportation. Un don qui s'est manifesté très jeune chez toi et que tu ne maîtrisais absolument pas. Tu atterrissais comme par magie à l'endroit que tu voulais atteindre, il te suffisait d'en avoir envie et tu te retrouvais n'importe où dans ta maison. Aujourd'hui ta maîtrise est encore un peu hésitante, tu n'arrives pas toujours au bon endroit et il y a quelques mauvaises surprises, mais tu progresses de jour en jour.
Caractère

Cyrielle est une gamine, une vraie gamine pleine d'énergie qui aime courir partout, parler fort et rire, souvent, presque tout le temps. C'est une personne joyeuse la plupart du temps, mais il lui arrive aussi assez souvent d'être boudeuse, pour un oui ou pour un non, c'est une petite fille assez capricieuse qui aime avoir ce qu'elle veut quand elle veut et qui aime quand le monde tourne comme elle le désire. Elle sait aussi qu'elle a une bouille d'ange et elle ne se prive pas de l'utiliser quand l'occasion se présente.

Histoire

Tu étais une petite fille heureuse, une fillette née dans une famille comme toutes les autres. Rien n'aurait dû te différencier du reste des enfants et pourtant.

Dès ton plus jeune âge tu étais différente, tu étais une enfant calme, et pour cause, dès que tu voulais quelques choses tu te téléportais près de cette chose. Ton pouvoir s'est manifesté très tôt et il était inné, petite il répondait simplement à tes besoins d'enfants, rien de plus simple au monde. Tes parents s'en sont rapidement rendu compte, votre fille qui passe d'un endroit à un autre d'un seul coup ça se remarque. Ils n'ont pas paniqué, ils ne t'ont pas laissé tomber. Non ils ont juste essayés de te protéger du reste du monde et des réactions des gens. Ils savaient que tu n'étais pas normale et que si on venait à l'apprendre tu serais rejeté, les gens n'aiment pas vraiment ce qui est différent. Mais tes parents t'aimaient eux, de tout leur cœur. Tu l'as toujours ressenti. Tu n'oublies rien des moments passer à trois. Tu te souviens de la voix de ta mère quand elle chantait des berceuses, des bras rassurants de ton père quand il venait te réconforter après un cauchemar. Tous ces petits souvenirs de bonheur sont là, bien en sécurité dans ton cœur. Des souvenirs de bonheur.

Ils ont réussi à te protéger jusqu'à tes six ans. C'est là que tout a explosé, avec l'école ou plutôt ta perceptrice. Une femme de confiance aux yeux de tes parents. Mais ce qu'ils ne savaient pas que ce n'était pas vraiment une femme. Tes parents se sont fait tuer si tôt la porte refermée derrière elle. Et toi, toi tu as tout vu, absolument tout. Ces souvenirs-là aussi sont encore dans ton esprit, bien tapi au fond de toi, tu essayes de les effacer, tu essayes vraiment mais c'est impossible. Ils te hantent, te poursuivent et t'agressent, surtout la nuit. Tu n'arrives pas à les effacer. Tu entends encore les cris de ta mère, les supplications. Tu n'as rien pût faire pour leur venir en aide. Tu as juste eu le temps de te téléporter, quelques secondes de plus et tu n'aurais plus été de ce monde toi non plus.

Tu t'es retrouvé dans un monde totalement inconnu pour toi. Tu n'avais jamais mis un pied dehors. Tes parents avaient trop peur pour toi. Ils vivaient dans la peur que ton secret soit dévoilé. Mais ça n'avait pas marché. Maintenant tu étais seule et terrorisée. Tu étais une gamine, à six ans on ne sait pas se débrouiller seul. Tu as passé trois jours dans la rue. Tu tais dans le pire état du monde. Tu avais été incapable de te nourrir convenablement, tu avais dormi quelques heures et tu étais sale, plus sale que jamais. C'est là qu'elle est arrivée, ou plutôt, il. Un oiseau s'est approché de toi. Tu reconnus un aigle. La gamine fatiguée que tu étais ne fut même pas étonné en voyant cet aigle prendre forme humaine. Tu fis la rencontre d'Inès. Elle t'appris ce que tu étais, tu compris que tu n'étais pas la seule personne à être comme ça.

Et elle te fit entrer dans sa boucle, en sécurité. Ainsi tu auras six ans pour le reste de tes jours, ça fait dix ans déjà que tu es là. Tu as eu un peu de mal à t'y faire, surtout vivre avec autant de monde autour de toi. Tu avais l'habitude de vivre seule avec tes parents alors t'habituer à d'autres personnes a été une épreuve. Maintenant ça va mieux, même si tu as souvent des coups de blues. Parfois tu en viens à détester ton pouvoir, ces jours-là personne ne peut t'approcher. La chose que tu adores faire par contre, c'est accueillir les nouveaux, tu es d'une curiosité insatiable alors parler à une nouvelle personne permet de la nourrir un peu, tu peux enfin découvrir de nouvelles histoires.


Exemple de rp

La blondinette ne croit pas aux mots de la jolie brune. Elle lui sourit avant de répondre « Je crois que c’est toi qu’il regarde plutôt » Après tout elle a l’impression d’être une vache, avec ce ventre qui s’arrondit de plus en plus. Elle sait que ce n’est pas terminé. Elle va encore prendre beaucoup de poids avant la fin de sa grossesse et ça a le don de la faire frémir, elle qui aime tant son apparence que vas-t-elle devenir après que ce petit humain soit sorti. Déjà qu’elle avait peur de ne pas savoir gérer, les enfants n’avaient jamais été son truc, ça pleure, ça cri et ça bave. Elle ne sait pas comment elle va réussir à s’occuper du sien. Alors si en plus à cause de ce gamin elle ne ressemble à rien. Elle soupire, ce n’est pas la peine de penser à ça, après tout elle a choisi elle-même de le garder, car elle a été incapable d’avorter. Alors il lui faut assumer maintenant. Mais elle n’est pas totalement seule, Arianne a de la chance d’avoir une famille soudée autour d’elle. Et puis il y a la belle brune qui l’a invité à cette soirée de Saint-Valentin. Arianne se dit que tout n’est pas perdu entre elles, il reste peut-être une petite flamme. Un espoir de reconstruire quelques choses, même si leur histoire s’est mal terminée. Arianne l’as toujours aimé sa belle prof. Le serveur revient pour prendre sa commande et Arianne cherche un moment avant de trouver ce qui lui fait envie. La journaliste est habituée à un bon verre de vin pendant ses repas, reste de son passage en France où elle a pu savourer les meilleurs des vins. Alors là devoir se passer d’alcool ça ressemble énormément à un supplice. La blonde sait que c’est pour la santé de son bébé mais elle a bien du mal à concevoir en quoi un pauvre petit verre de bourgogne pourrait faire du mal à cet enfant. Néanmoins elle se rabat sur un cocktail sans alcool, les gens tout autour observent d’un air jugeur et Arianne n’as pas envie de passer pour une irresponsable alors tant pis pour son plaisir. Arianne écoute Léonie et soupire « Tu as de la chance, ça ne dure pas neuf mois. Cet enfant sera enfant unique, hors de question de signer pour neuf autres mois de privation » De toute façon sans homme ce serais bien compliqué de lui faire un petit frère ou une petite sœur et puis déjà qu’Arianne ne se voyait pas avec un enfant alors plusieurs, hors de question d’abandonner sa carrière pour élever une bande de mioche. Un c’est bien, ça aide à garder le nom Cartwight sain et sauf mais un ça suffit. Puis vient le temps des confessions, Arianne apprend donc que Léonie est divorcée depuis quelques années. A son tour elle se confie sur son mensonge sur Lorenzo. Mensonge qui lui vaut une jolie cicatrice au niveau du rein droit et cet enfant dans son ventre. Alors quand Léonie aimait l’idée qu’elle a fait ça pour se protéger Arianne ne peut pas s’empêcher de répondre amère « Pour la protection on repassera » Mais elle ne veut pas s’attarder sur l’erreur qu’elle a commise. Ce qui compte c’est ce moment, Léonie près d’elle et rien que pour elle. Elle s’approche, avide de ses lèvres et lui dit qu’elle l’aime, plus que la brune ne peut l’aimer. Elles échangent leur premier baiser depuis bien longtemps. Puis Léonie met en doute les paroles d’Arianne, demande des preuves. Arianne ne se fait pas priée pour l’embrasser encore. Elle n’a pas envie d’interrompre ce moment mais le serveur le fait pour elle. Elle regarde son verre en soupirant et celui de Léonie « Pas très sympa de me narguer avec ce verre ! » Elle croise les bras comme une gamine. Quand le serveur revient Arianne commande d’un air sur d’elle, en réalité elle veut juste qu’il les lâche. Puis elle sert la main de Léonie qui rejoins la sienne. Elle meurt d’envie de l’embrasser encore mais elle ne fait que répondre « Comment j’aurais pu dire nan, tu me manque trop Léonie, c’est une torture. » Elle presse sa main un peu plus fort, en souriant, elle est sincère, elle veut la retrouver. Alors les mots de Léonie lui font du bien, elle ne la lâchera pas, même si elle attend l’enfant de Lorenzo. Elle l’embrasse, peu lui importe les regards qu’on peut poser sur elles. Tout ce qui compte en cet instant c’est Léonie, le bébé et elle. Une famille, pas une famille traditionnelle mais peu lui importe à la blonde. Elle finit par sourire « Je veux que tu sois sa deuxième maman, je ne veux pas l’élever seule et tu es la seule personne que je veux à mes côtés »
black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : Compote
Prénom : Alice
Âge : Trop ...
Pays : France
Inventé ou PV : Inventé
Commentaires :  albino
black pumpkin


Dernière édition par Cyrielle Pacot le Mar 19 Déc - 23:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inès Pomarine
Aigle pomarin
Aigle pomarin
avatar

Messages : 136
Emploi/loisirs : Chasser du Creux

MessageSujet: Re: Cyrielle Pacot { Téléportation } Lun 27 Nov - 12:40

Re-bienvenue Cyrielle ! =)
N'hésite pas à me dire en réponse quand ta fiche est terminée.

Bon courage !

_________________

INES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu
Maître du temps
Maître du temps
avatar

Messages : 237
Emploi/loisirs : Faire cramer la boulangerie avec Joël
Humeur : Pyromane

MessageSujet: Re: Cyrielle Pacot { Téléportation } Mar 19 Déc - 7:53


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfantsparticuliers.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyrielle Pacot { Téléportation }

Revenir en haut Aller en bas
Cyrielle Pacot { Téléportation }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» téléportation
» Maîtrise de la téléportation ~
» 4e cours: sortilège de téléportation
» Téléportation, Scotty !
» Editorial de Sabine Manigat sur l'insecurite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants Particuliers :: Avant de commencer :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: